Devenez membre aujourd’hui, mais ne commencez à payer qu’en janvier

Adrien Devyver:

« Un lieu indispensable pour déconnecter »

Il a déjà marqué les esprits avec son humour et sa bonhomie dans « Sans chichis » et « Un gars, un chef ». Les téléspectateurs continuent de le voir tous les jours sur la Une présenter « Vis ta mine » et « Le grand cactus ». Quand il n’est pas dans les studios du boulevard Reyers, Adrien Devyver se réfugie loin des ondes au club Aspria Brussels Royal La Rasante.

« C'est à partir du moment où l’on entre dans le parking de l'Aspria que l’on déconnecte : le téléphone bascule en silencieux, le coffre de la voiture s'ouvre pour s'emparer du sac de sport et c'est parti. On entre dans une autre dimension : zen, accueillante et sportive. Tous les sens s'activent. »

Loin de stress de la vie professionnelle

« Aspria est vraiment l’endroit idéal pour arrêter de courir après le temps et pour prendre de la distance avec le stress du boulot. Je suis par exemple un inconditionnel de la piscine. La natation me permet vraiment de sortir de mon stress quotidien. Tous les espaces sont parfaitement agencés, le personnel est toujours souriant et l’hygiène est irréprochable dans tous les espaces du club. Cet univers permet de prendre le temps de se recentrer sur soi-même et de chercher l'effort, voire la performance, en fonction de la forme du jour. »

Des services impeccables

« J’insiste là-dessus car c’est vraiment un plus : les atouts humains et la propreté du club. Le personnel est toujours à l'écoute, prêt à se couper en quatre, et tous les espaces sont impeccables. Sans oublier la convivialité des membres. Faire du sport dans un univers rempli de sourires, c'est extrêmement motivant. Le matériel est très bien entretenu et régulièrement renouvelé, ce qui fait du club un centre moderne. Les événements organisés par le staff sont toujours une agréable partie de plaisir. D'un côté plus pratique, le fait de bénéficier d'un parking dans la ville est évidemment un confort absolu. »
 

Une multitude de raisons de venir

« Il est difficile de trouver une seule motivation à fréquenter le club car il y en a tellement ! Il y a d'abord la volonté de garder un corps sain pour être au top niveau dans n'importe quelles circonstances, qu'elles soient sportives ou professionnelles. Le rythme de mon métier nécessite d'avoir une condition physique irréprochable. Il y a aussi le volet détente qui est incontournable au club. Après l'effort, le réconfort ! Je passe toujours par la zone spa après avoir réalisé ma séance du jour. Une zone qui permet de déconnecter et de se recentrer. »
 

Tout pour se surpasser

« Il est impossible de ne pas atteindre ses objectifs dans le club ! C'est bien simple, il y a trois ans, je m'étais fixé un objectif clair d'évolution de classement au tennis. Après trois années de travail, d’exercices sur la condition, de travail des chaînes musculaires, d'assouplissements et de détente, j'y suis arrivé. Et je suis même allé bien au-delà de ce que j'espérais. Aspria offre une multitude de possibilités d'évolution physique mais aussi mentale. »

Reprendre le sport, ça me fait un bien fou !

François Mazure