Garantie de satisfaction de 90 jours

Salle de sport ou canapé ? Comment faire le choix le plus sain ?

Avez-vous parfois des difficultés à trouver la volonté de vous entraîner ? Kate Cracknell vous donne cinq conseils pour rester motivé

Vous aviez prévu d'aller à la salle de sport ce soir, mais l’un de vos amis vous a proposé d’aller boire un verre ou de sortir dîner. Ou tout simplement vous avez eu une longue journée de travail, vous êtes fatigué et tout ce que vous rêvez de faire, c’est de vous écrouler sur le canapé. Votre volonté du matin s’est envolée et votre visite à la salle de sport a été repoussée à « demain ».

Ça vous dit quelque chose ?

C'est une situation à laquelle la plupart d'entre nous sommes confrontés : trouver la motivation pour aller à la salle de sport quand il y a tant d’autres choses à faire ! La bonne nouvelle, c'est qu’il existe des moyens de garder votre motivation. Voici nos cinq conseils

1. Trouvez votre « pourquoi » – votre raison de faire de l'exercice

« La motivation est un carburant », déclare Philippe Godin, professeur en psychologie du sport à l’UCL de Bruxelles. « C'est la motivation qui vous permet de vous entraîner longtemps et durement pour atteindre vos objectifs. Qui vous permet de résister à la douleur. Qui vous encourage à faire des sacrifices pour devenir l'athlète que vous savez que vous pouvez être. »

Mais sans but à atteindre – que votre athlète intérieur souhaite courir 20 km ou simplement retrouver la forme et perdre du poids – il est difficile de rester motivé. Le « pourquoi » de l'exercice est essentiel.

Quel est votre « pourquoi » ? Quel est votre but ultime et au-delà, pourquoi est-il important pour vous d'atteindre ce but ?

2. Suivez vos progrès pour garder votre motivation

Le Dr Paul McCarthy, psychologue du sport à la Glasgow Caledonian University au Royaume-Uni, explique : « La plupart des gens viennent à la salle de sport avec un objectif mais ne savent pas comment l'atteindre. Ils viennent avec une intention et une motivation mais ont besoin d’une stratégie, puis d’une évaluation, pour atteindre leurs objectifs, sinon l’intention et la motivation disparaissent au fil du temps. »

La stratégie peut être donnée par les conseillers bien-être et personal trainers d'Aspria, mais quelles sont les options en termes d'évaluation objective ?

En fait, il y en a beaucoup, notamment Aspria Pro, l’évaluation de santé et de bien-être ultramoderne et personnalisée d’Aspria. Elle prend en compte tous les paramètres, de la tension artérielle à la santé cardiovasculaire. Par ailleurs, les rendez-vous de suivi permettent d’évaluer vos progrès par rapport aux résultats antérieurs.

Si vous être membre d’un club qui ne propose pas encore Aspria Pro, ne vous inquiétez pas : il existe de nombreux autres moyens de suivre ses progrès.

Si votre objectif est de perdre du poids, vous pouvez investir dans une balance intelligente indiquant votre rapport masse musculaire/masse grasse. Il se peut que vous n’ayez pas perdu de poids, cependant si votre masse musculaire augmente et votre masse grasse diminue, vous aurez une meilleure apparence et brûlerez davantage de calories, même au repos.

Si votre objectif est d’améliorer votre temps d’entraînement ou de course, il existe aujourd’hui des centaines d'applications et de dispositifs portables pouvant compléter les recommandations de votre personal trainer ou de votre conseiller bien-être. Ces applications présentent par exemple des graphiques avec le nombre de pas effectués, les calories brûlées, le temps mis pour courir des distances définies, etc. Vous avez l'embarras du choix. Il existe sûrement une application qui vous montrera les données que vous souhaitez suivre.

Vous pouvez également opter pour une solution moins technologique, comme l'explique Lionnel Gonnet, personal trainer Aspria à Bruxelles : « Se peser sur une balance traditionnelle n'a pas de sens, car elle ne mesure pas la masse grasse et cela peut être très démotivant.

« Si mes clients n’ont pas accès à un scanner corporel et à des tests sanguins intelligents, je les encourage à apprendre à évaluer les résultats par eux-mêmes : en se tenant simplement devant un miroir par exemple, ou en sentant le changement dans les vêtements.

3. Trouvez l'activité qui vous plaît, pour qu’elle soit un plaisir et non pas une corvée

Si vous renoncez facilement à vous rendre dans une salle de sport, cela peut simplement vouloir dire que vous n’êtes pas un adepte des salles de sport. Ce n'est pas un problème. Faire de l’exercice n’implique pas forcément d’aller dans une salle de sport. Il s'agit simplement de bouger et d’augmenter votre fréquence cardiaque, comme bon vous semble.

L’essentiel est de trouver une activité qui vous plaît. Ainsi, vous ne considèrerez pas votre entraînement comme une corvée mais vous l’attendrez avec impatience et le placerez en priorité.

Comme Lionnel Gonnet l'explique : « Il y a deux formes de motivation : intrinsèque et extrinsèque. La première, c’est quand vous êtes motivé par l'activité en soi, par le plaisir dérivé de cette activité. La deuxième, c'est quand vous êtes motivé par les conséquences de l'activité, par exemple obtenir des résultats positifs ou éviter des conséquences négatives.

« Pour le fitness, vous devez avoir les deux : vous devez voir les résultats pour rester motivé mais vous devez également aimer ce que vous faites. Sans cela, la motivation ne durera pas. »

Quelle activité vous apportera une motivation intrinsèque ? Aimez-vous marcher ou faire du vélo ? Peut-être la natation est-elle faite pour vous ? Ou le tennis ? Ou encore le volley-ball ? Ou peut-être serez-vous inspiré par un cours, comme le yoga aérien, la danse ou encore la boxe.

C'est là qu’Aspria prend tout son sens, en offrant une grande variété d'activités de bien-être pour que chacun trouve son bonheur. Nous vous recommandons de tout essayer jusqu’à trouver l’activité qui dessine un large sourire sur votre visage !

4. Trouvez un partenaire d’entraînement, quelqu’un que vous n’abandonnerez pas

Afin de tenir ses engagements sportifs, rien ne vaut la responsabilité vis-à-vis d’une autre personne : si vous convenez de vous entraîner avec un ami puis renoncez, vous décevez non seulement vous-même mais également votre ami.

Cela peut être une grande motivation, tant sur le court terme que sur le long terme, comme le montrent les données du Royaume-Uni. Dans une étude réalisée par The Retention People, les membres qui se sont fait un ami à la salle de sport - autrement dit quelqu’un avec qui s’entraîner - étaient 40 % moins susceptibles de perdre leur motivation et d'annuler leur abonnement que ceux n'ayant pas de partenaire d'entraînement

5. L’ennui est votre ennemi : variez les exercices

Si vous commencez à trouver votre programme d’entraînement ennuyeux, votre motivation risque de baisser. La variété est essentielle et vous ne devriez pas perdre l’intérêt.

Nous vous recommandons de renouveler régulièrement votre programme d’entraînement afin de continuer à progresser plutôt que de stagner et de continuer également à vous amuser. Ces deux éléments sont fondamentaux pour rester motivé.

Nous serons ravis de créer pour vous un nouveau programme personnalisé. N’hésitez pas à vous adresser à notre équipe de bien-être !

Demande d'Infos.

Un membre de notre équipe vous recontactera dans les plus brefs délais afin d'organiser une visite personnalisée.