Devenez membre aujourd’hui, mais ne commencez à payer qu’en janvier

Live Life Well

Il n’est jamais trop tard pour se mettre au sport !

Une augmentation de l’activité physique dans la quarantaine ou la cinquantaine est tout aussi bénéfique pour la santé, en termes d’espérance de vie, que le fait d’être actif depuis le plus jeune âge. Mais pourquoi, quelles activités faut-il privilégier et à quelle fréquence faut-il les pratiquer ?

Une augmentation de l’activité physique dans la quarantaine ou la cinquantaine est tout aussi bénéfique pour la santé, en termes d’espérance de vie, que le fait d’être actif depuis le plus jeune âge. Mais pourquoi, quelles activités faut-il privilégier et à quelle fréquence faut-il les pratiquer ?

Une étude récente a révélé des résultats passionnants en ce qui concerne les bienfaits du sport sur la santé des personnes qui avancent en âge.

Vous n’avez pas entendu parler de ces recherches ? Voici les 2 grands principes à retenir :

1. Les personnes qui se mettent au sport à un âge avancé (même après avoir soufflé leur cinquantième bougie) réduisent leur risque de mort prématurée tout autant que les personnes qui ont fait du sport toute leur vie.

2. Même si l’on fait du sport pendant l’adolescence et dans la vingtaine ou la trentaine, l’espérance de vie recommence à chuter si l’on ralentit la cadence au fur et à mesure des années.

Vous l’aurez compris : pour garder une espérance de vie élevée, il faut se mettre au sport et s’y tenir !

Au travail !
Les conclusions générales de l’étude, ainsi que les conseils qui en découlent, sont clairs :

1. Bouger, c’est excellent pour la santé !

Par où commencer ? La liste des bienfaits du sport sur la santé est quasiment interminable, mais pour ne citer que quelques exemples, des recherches ont démontré qu’une activité physique régulière avait un impact positif sur des affections chroniques courantes comme l’hypertension, un taux de cholestérol élevé, l’arthrite, le diabète et l’insomnie, en plus d’aider à prévenir plusieurs formes de cancer.

Le sport joue aussi un rôle préventif dans le déclin des fonctions cognitives : des études indiquent en effet qu’il peut réduire de moitié les risques de maladie d’Alzheimer en retardant le déclin cognitif de pas moins de 10 à 15 ans.

Et ce n’est pas tout ! D’autres recherches récentes indiquent même que l’activité physique peut aller jusqu’à ralentir le vieillissement cellulaire de notre corps de 9 ans, de quoi se sentir bien de l’extérieur mais aussi de l’intérieur. Pour en savoir plus, cliquez 'Votre secret de jouvence' »

2. Nous devons rester actifs en vieillissant et faire de l’activité physique une habitude pour la vie.

Il est évident que plus on avance en âge, moins on peut en demander au corps... Cela dit, étant donné l’impact considérable du sport sur la santé mentale et physique à long terme, il serait dommage de se résigner à accepter ce déclin de notre condition physique au fur et à mesure que les années passent...

Mais quel est le niveau de forme physique recommandé pour chaque tranche d’âge, et où vous situez-vous par rapport à cette norme ? Quelles doivent être les performances du corps humain à chaque étape de la vie pour être en bonne santé ? Découvrez-le ici : En forme pour votre âge »

3. L’idéal est de faire une heure d’exercice par jour, mais chaque minute passée à bouger est déjà mieux que rien.

Saviez-vous qu’une heure de sport par semaine (et même pas par jour !) offrait déjà une « protection significative » contre la dépression ?

C’est ce qu’a découvert une équipe de chercheurs australiens, et on ne parle pas seulement ici du sentiment de bien-être que l’on ressent juste après une bonne séance de sport. Ils ont établi que même une pratique sportive modérée pouvait avoir un impact à long terme sur le moral.

Plus précisément, dans le cadre de leur étude, les personnes qui ne faisaient pas d’exercice étaient 44 % plus susceptibles de développer une dépression que celles qui faisaient du sport une à 2 heures par semaine. L’étude a aussi conclu que 12 % des cas de dépression auraient pu être évités si les personnes concernées avaient fait ne serait-ce qu’une heure de sport par semaine.

4. Il n’est jamais trop tard pour s’y mettre !

Les experts Aspria connaissent leur métier et se feront un plaisir de vous recommander toutes sortes d’activités en fonction de votre niveau de forme physique et de votre mobilité.

Toutes nos activités sont conçues pour prendre en compte les problèmes courants liés à l’âge, ainsi que le contexte médical, le mode de vie et les habitudes quotidiennes de chacun.

Les séances se concentrent sur des mouvements fonctionnels qui entraînent le corps à réaliser plus facilement les mouvements et activités de la vie de tous les jours : porter des sacs à provisions, ramasser quelque chose par terre, monter des escaliers, marcher dans la rue, jouer avec ses petits-enfants, etc.

Autant d’exercices qui améliorent l’équilibre, la stabilité et l’agilité, tout en réduisant par la même occasion le risque de chute. Ils aident à bouger sans douleur et sans effort, de manière confortable et sûre, en offrant l’indépendance nécessaire pour continuer à vivre sans s’inquiéter.

Essayez nos cours collectifs ou demandez à l’un de nos Wellbeing Advisors de vous concocter un programme personnalisé lors de votre prochaine visite au club !

Demande d'Infos.

Un membre de notre équipe vous recontactera dans les plus brefs délais afin d'organiser une visite personnalisée.